Les critères d’un écoquartier

Un éco-quartier, ou quartier durable est un quartier qui s’inscrit dans une perspective de développement durable : il doit réduire au maximum l’impact sur l’environnement, favoriser le développement économique, la qualité de vie, la mixité et l’intégration sociale.

 

E.V.A. LanxmeerHouse9 2009 – CC BY-SA 3.0 – Lamiot (Source : Wikipedia)

E.V.A. LanxmeerHouse9 2009 – CC BY-SA 3.0 – Lamiot (Source : Wikipedia)

 

 

Un éco-quartier intègre, en amont de sa conception, de nombreux critères, comme notamment :

 

  • la réponse à l’évolution démographique par la mise à disposition d’une gamme de logements adaptés aux différentes situations et aspirations, dans un esprit d’équilibre social et intergénérationnel ;
  • la promotion des “courtes distances”, le développement de modes de transports alternatifs à la voiture individuelle, la promotion des modes doux et de la mobilité intermodale ;
  • la contribution à une dynamique territoriale vivante et diversifiée, par la création d’emplois, et l’impulsion de nouvelles dynamiques économiques et commerciales ;
  • des choix énergétiques raisonnés et le recours aux énergies renouvelables ;
  • l’utilisation de techniques, de matériaux et de dispositifs propres à l’éco-aménagement et l’éco-construction ;
  • la création de systèmes alternatifs d’assainissement et de gestion des eaux pluviales ;
  • le traitement des déchets à travers la collecte sélective des déchets, le tri, le recyclage, le compostage, etc. ;
  • la protection des paysages et une approche des espaces naturels comme valeur ajoutée à l’urbanité du quartier, et comme trame support de la biodiversité ;
  • une politique de mixité et d’intégration sociale favorisant le mélange de toutes catégories de populations ;
  • la création d’équipements, de commerces, d’infrastructures accessibles à tous ;
  • une gouvernance renouvelée où la participation à la vie du quartier, l’information et la formation des différents acteurs permettent que les principes et innovations du nouveau quartier soient compris, acceptés et intégrés dans les pratiques et les gestes quotidiens de tous les habitants.