Densité de l’habitat

 

La densité de logement est un facteur essentiel dans un éco-quartier : avec une plus grande densité dans le bas du site, il s’agit donc d’augmenter la densité d’habitats à proximité des services et transports en commun déjà existants. L’objectif est, évidemment, de favoriser au maximum les voies de mobilité douce, notamment pour la Maison de Repos qui sera installée à proximité du coeur de Chênée. Ce choix de densité décroissante (forte en bas, plus faible vers le haut), est un choix directement issu du travail participatif réalisé lors de l’élaboration du Master Plan, notamment pour des raisons de cohérence avec les logements existant, mais également dans un souci d’esthétique paysagère globale du quartier.

 

DSC_0264

 

En l’état actuel le projet des Haïsses-Piedroux prévoit un taux d’entre 34 et 41 logements par hectare urbanisé, taux supérieur à celui prôné par le « Référentiel quartiers durables » en la matière (30 logements par hectare urbanisé). La zone des Haïsses a une densité nette moyenne de 58,5 logements par hectare, contre 33,5 logements par hectare pour la zone Piedroux.