Les espaces verts

 

Sur les 35 hectares que couvre le terrain, seuls 14,5 hectares abriteront des habitations. 7,6 hectares seront consacrés à un usage agricole et de maraîchage, et 12,5 hectares relèveront du domaine public (verger, voies lentes, …). La densification du territoire se fera donc de manière raisonnée. Réservoirs de biodiversité, les espaces verts seront connectés entre eux afin de constituer la trame verte qu’il faut maintenir afin de constituer un réseau qui permette à la vie naturelle de se déplacer et se développer. La trame bâtie s’insérera au mieux dans le paysage (notamment grâce à un taux d’urbanisation plus faible sur les hauteurs du site).

Haisses_Sud_F50

 

Le quartier s’inscrit entre deux grands ensembles paysagers connectés par les versants arborés du RAVeL, et le nouveau Parc dit des “Crêtes” fera le lien entre les grandes trames paysagères et le nouveau quartier. Ce Parc sera créé en même temps que l’écoquartier, et longera l’ensemble du nouveau quartier, d’où son appellation. Il permettra aux habitants de Chênée de continuer à profiter pleinement des promenades existantes.

 

La trame verte sera constituée par les marges du RAVeL, lui-même connecté au Terril de Basse-Ransy, et par différentes zones de liaisons écologiques qui seront conservées. Cette trame verte  jouera également un rôle dans l’absorption des eaux de pluie et dans le rafraîchissement de l’air en été.

 

Les espaces verts sont, par ailleurs, des lieux de convivialité importants favorisant les rencontres et la détente. C’est pour cela qu’un nouveau quartier durable doit pouvoir maintenir des espaces verts existants mais également en créer de nouveaux.

 

Une diversification enrichissante

 

P1010639Objectifs de cette diversification

  • Les espaces verts seront pensés pour s’inscrire dans la trame paysagère et écologique
  • Accroissement de la qualité de vie pour les habitants du nouveau quartier et des quartiers proches
  • Accroissement de la biodiversité

 

Initiatives pour atteindre ces objectifs :

  • Alignements d’arbres de rue
  • Gestion différenciée
  • Noues et bassins d’orages
  • Jardins collectifs en intérieur d’îlot. Il s’agira d’espaces partagés entre les habitants, qu’ils pourront gérer collectivement selon leurs désirs, afin d’y créer des espaces de vie communs (parc, potager, terrain de sport, …)
  • Parkings paysagers
  • Chemins de traverse