Le quartier et son histoire

 

Le terrain de 27,7 hectares, bordé par le ruisseau du Ry Poney possède une histoire riche, fortement marquée par le passé charbonnier de la région.

 

 

Lampisterie des anciens charbonnages de Werister

Lampisterie des charbonnages Werister

Charbonnages

C’est en 1931 que la société anonyme des Charbonnages de Wérister fait l’acquisition du charbonnage de Basse-Ransy (198 ha) situé sur les communes de Vaux-Sous-Chèvremont, Chênée et Angleur. Aujourd’hui, c’est la S.A. Compagnie Financière de Neufcour, issue de la scission des Charbonnages de Wérister, qui est, en partie, propriétaire de ces terrains dont ceux des Haïsses-Piedroux situés à Liège (Chênée). La société Bouille, ancien comptoir charbonnier, est également propriétaire en partie du terrain des Haïsse-Piedroux.

 

Ligne de chemin de fer n°38

Le terrain était traversé par la ligne de chemin de fer n°38 qui reliait autrefois Chênée à Plombières, permettant aux trains de desservir de nombreux charbonnages de la région. Transformée en RAVeL, elle constitue désormais l’une des plus belle voies vertes de Belgique. Pour en savoir plus sur le RAVeL et la ligne 38, cliquez ici.

 

Basse-Ransy

Un puits d’aération est encore visible sur le terril de Basse-Ransy Nord. Il a été remblayé en 1938. Il ne reste aujourd’hui plus rien des installations ayant servi à l’exploitation minière excepté un bâtiment reconverti en habitation et présent sur la commune de Vaux-Sous-Chèvremont.

 

Père Lejeune et le Fortin

image-2

Bâtiment du Père Lejeune

Le bâtiment classé dit du “Père Lejeune” et le fortin, datant de la Seconde Guerre mondiale, situé sur la rue Aux Piedroux au lieu-dit de la “manivelle”, sont deux endroits phares du terrain. Ils seront préservés en conséquence, et leur historicité sera mise en valeur.