La participation citoyenne

 

La participation citoyenne est une dimension intrinsèque de la définition d’éco-quartier. Elle est au cœur du développement durable. C’est pourquoi la SA Compagnie Financière de Neufcour a mené un important travail participatif avec des acteurs locaux (monde culturel, accueil social, commerçants, etc.), des riverains et des spécialistes afin d’imaginer le futur éco-quartier des Haïsses-Piedroux.

2

 

Composés d’un panel de 40 acteurs locaux (habitants/riverains du site, acteurs socio-économiques et culturels, représentants de commissions locales, élus, représentants des comités de quartiers et des établissements scolaires chênéens, institutionnels, experts et usagers), recrutés sur base volontaire parmi une liste de candidats de plus d’une centaine de personnes établie avec l’aide des acteurs locaux (acteurs socio-économiques et culturels, comités de quartier, associations locales, commerçants, etc.), les Ateliers urbains, processus de participation citoyenne, animés par Tr@me Scrl, ont enrichi de dimensions locales le diagnostic établi par les spécialistes.

 

 

Le diagnostic partagé du site des Haïsses-Piédroux réalisé par les participants aux Ateliers urbains a notamment permis d’affiner l’analyse des caractéristiques du site et de ses futures interactions avec les quartiers limitrophes et le territoire liégeois, notamment en matière de mobilité, d’aspects sociaux, d’équipements communautaires et services de proximité, de commerces.

4

 

Après avoir pris connaissance des lignes de force et des contraintes (traversée du RAVeL, terril de Basse-Ransy, topographie) et des premières orientations élaborées par les experts, l’assemblée d’acteurs a formulé des propositions d’aménagements et de fonctions projetées (habitat, activité économique, services, espaces publics, ….) pour les différentes composantes du site.

 

Les travaux menés pas à pas de manière à traiter les différents paramètres à prendre en compte dans l’élaboration d’une proposition d’aménagement du site des Haïsses-Piédroux (pentes, accessibilité/mobilité, zones naturelles, écoulement des eaux pluviales, raccord avec les autres quartiers, connexions, éléments bâtis existants encore sur le site (Ferme Lejeune et bunker), règles d’urbanisme, etc.) ont favorisé un climat de travail constructif. Au final, les Ateliers urbains ont produit un avis concerté sur le projet de réaménagement du site des Haïsses-Piédroux. La traduction graphique de leurs travaux constitue la première version consolidée du Master Plan.

 

 

Ce travail a permis aux spécialistes chargés de définir le projet d’aménagement du site de mieux appréhender le contexte local grâce à la connaissance qu’en ont les riverains et les acteurs locaux.

 

 

Après le processus participatif

 

A la suite du processus participatif, une Réunion d’Information Préalable a eu lieu en juin 2014, présentant une version du projet qui à l’époque recouvre encore près de 35 hectares (contre seulement 27,7ha dans sa version actuelle). Suite à cette RIP, une étude d’incidence a été menée, et le projet a été ajusté en conséquence.

 

Après plusieurs années de travail, et de nombreux ajustements du projet afin de répondre au mieux à l’étude d’incidence, la Société Neufcour a déposé son projet auprès de la Ville de Liège le 28 septembre 2016. Découvrez ci-dessous les évolutions du projet.

Master Plan réalisé à l’issue de la participation citoyenne en 2012

Master Plan réalisé à l’issue de la participation citoyenne en 2012

 

140530 piedroux SCHEMAS

Plan présenté lors de la RIP en 2014

 

Plan de Masse

Plan soumis à la Ville pour le permis de bâtir en septembre 2016